Réunions d’affaires

Category
Pôles

Si le Mille Carré Doré tire son charme de l’histoire et de l’architecture, c’est le commerce qui y a ajouté son côté « doré ». De 1840 à 1930, c’était un quartier prestigieux aux demeures victoriennes somptueuses, institutions remarquables, hôtels particuliers, grandes artères, rues ombragées, parcs et monuments… Autant d’éléments qui définissaient le visage de ce quartier prospère et résidentiel de la grande bourgeoisie anglophone canadienne. Il fut formé par un noyau de gens d’affaires riches et puissants à majorité écossaise. Cette riche bourgeoisie commerciale dirigeait la destinée du pays et représentait alors près de 70 % de la richesse canadienne. Aujourd’hui, le quartier affiche encore une collection de grandes firmes, d’hôtels chics, de boutiques de luxe et de restaurants gastronomiques.